Philippe Guillemant : « La Conscience est inimitable »

l'ordinateur n'égalera jamais la ConscienceLa Conscience est à différencier de l’intelligence.

Un ordinateur, même surpuissant, ne pourra jamais l’imiter. La Conscience est une chose que ni la quantité d’information (basse), ni la complexité d’information ne peuvent créer.

On reconnait une Conscience vivante à son aptitude à se connecter à une dimension existant en dehors du monde matériel pour en tirer de l’information (intuition, clairvoyance, etc.). Cela, aucun ordinateur ne saura jamais le faire, et cela fait toute la différence !

Philippe Guillemant, physicien, expert en Intelligence Artificielle

Benjamin Libet : « La Conscience est un champ »

cerveau-conscienceLa Conscience est un champ et ce champ ne correspond à aucun des champs physiques connus, comme l’électromagnétisme, la gravitation, etc. Il n’est pas descriptible en terme d’aucun événement physique observable.

Et aussi …

Vous pourriez vous immerger dans un cerveau […] vous n’y observeriez pas le plus petit phénomène mental caractérisant la conscience subjective. Seul le témoignage d’un individu vivant et éprouvant ce phénomène aurait la faculté de vous éclairer en la matière.

Benjamin Libet, neurophysiologiste, prix Nobel

Max Planck : « L’Esprit est la matrice de la matière »

atome

Ayant consacré toute ma vie à la science la plus rationnelle qui soit, l’étude de la matière, je peux vous dire au moins ceci à la suite de mes recherches sur l’atome : la matière comme telle n’existe pas ! Toute matière n’existe qu’en vertu d’une force qui fait vibrer les particules et maintient ce minuscule système solaire de l’atome. Nous pouvons supposer sous cette force l’existence d’un Esprit intelligent et conscient. Cet esprit est la matrice de toute matière.

Max Planck, père fondateur de la Physique Quantique

Scientifiquement, la matière n’a aucune substance

simulation de répartition de la matière noire dans l'espace
simulation de répartition de la matière noire dans l’espace

La matière n’est essentiellement que du vide, rien de plus ; elle ne possède absolument aucune substance. Ce que l’on peut dire de plus sensé au sujet de toute cette matière sans substance, c’est qu’elle est assez semblable à une pensée ; c’est comme de l’information concentrée.

Jeffrey Satinover, physicien