Archives de catégorie : Inspiration

élévation, Charles Baudelaire

élévation, de Charles Baudelaire
élévation, de Charles Baudelaire

En Hypnose, tout commence par ce que l’on appelle une « induction ». Il s’agit d’une séquence, plus ou moins longue, parfois gestuelle mais la plupart du temps orale, destinée à créer chez le sujet ce fameux état de conscience modifiée qui porte le même nom, hypnose, et qui permet d’accéder plus facilement aux mécanismes secrets de l’Inconscient.

En Hypnose Humaniste, nos inductions ont une structure inversée par rapport à toutes les autres formes d’Hypnose. Au lieu de focaliser la personne sur ce qu’elle ressent jusqu’à ce qu’elle s’y absorbe et s’y oublie, nous l’aidons à prendre Conscience de ce qui l’environne, le Monde, l’Univers pour provoquer un état augmenté de Conscience.

Ces inductions sont dites « en ouverture ».

Les exemples de ces techniques qui nous font nous sentir plus vastes foisonnent dans l’art, la vidéo, la littérature, le cinéma…

Élévation est un poème de Charles Baudelaire. Il est le troisième de la section « Spleen et Idéal » du recueil Les Fleurs du mal publié en 1857. Si l’on veut bien le lire dans cette optique, il est la plus parfaite illustration d’une induction humaniste en ouverture par élévation matérielle ET subtile.

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par-delà le soleil, par-delà les éthers,
Par-delà les confins des sphères étoilées ;

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde,
Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides,
Va te purifier dans l’air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensées, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
– Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !

Le Test des Neuf Galets

Les neuf galets« Es-tu conformiste ? » C’est la question que posa un jour un vieux sage à son élève en disposant devant lui neuf galets en trois rangées de trois, formant un carré avec un point central. « Pour le savoir, continua-t-il, essaie de joindre ces neuf galets avec seulement quatre segments de droite contigus, comme si tu ne levais pas ton crayon pour passer de l’un à l’autre. »

Essayez de votre côté. Si vous n’y parvenez pas, méditez sur cette idée : il faut savoir s’affranchir des limites du conformisme pour trouver des solutions…

Si vous n’y parvenez toujours pas, demandez-vous ce qui vous limite, quelles règles restrictives vous vous imposez à vous-même qui vous empêchent de trouver la solution ?

La voilà cette solution !Les neuf galets

 

Il suffisait juste de laisser votre esprit « sortir » des limites imaginaires du carré des neuf pierres. La ligne brisée en quatre segments contigus peut ainsi parcourir les neuf galets.

Alors ? Vous êtes-vous limité au carré ? Si oui, vous avez fait comme ces automobilistes qui restent des heures sur une autoroute bloquée alors que les routes secondaires sont dégagées. Vous êtes restés sur « l’autoroute du conformisme ».

Dans la vie, les problèmes et les épreuves sont toujours une belle occasion d’apprendre. Il y a généralement une leçon à tirer de chaque expérience. De la même façon qu’un temps de réflexion est utile pour savoir comment aborder un problème, lorsque l’on s’en est sorti, il est opportun de réfléchir au pourquoi du problème : « Comment ai-je fait pour me mettre dans ce pétrin? » et de se demander ce qu’il aurait fallu faire pour l’éviter.

« Il n’y a que les ânes qui trébuchent deux fois au même endroit », dit le proverbe. Sous-entendu : on doit apprendre de ses erreurs. Et si on se retrouve deux fois dans la même situation pénible, il y a certainement des raisons psychologiques qui nous poussent dans ce cercle vicieux. A nous de les comprendre et de nous en sortir.

L’une des qualités importantes à développer pour résoudre tout problème est la persévérance. Souvent, la solution est au détour du chemin, au moment même où nous allions abandonner.

Nous sommes du futur

Supposons que vous soyez momentanément découragé(e), que vous « broyez du noir », comme on dit et que, du coup, vous ne voyez pas bien où aller…

Alors, prenez donc 5 minutes pour regarder cette magnifique vidéo qui raconte de façon poétique (ou pas) la fabuleuse histoire de la Vie, la vôtre, celle des plantes, celle de l’Univers. Mettez-là d’emblée en plein écran, montez le volume du son et laissez vous aller !

Et si vous ne comprenez pas bien l’anglais, allez donc jeter un oeil à la traduction qu’en a faite Olivier Lockert sur son blog.

Et laissez la Joie et la Lumière envahir votre vie. Bonne journée. 😀