Deux visions du Monde

La "Fleur de Vie" reproduite en mode fractale pour illustrer la connection de l'univers de l'infiniment petit à l'infiniment grand.
Des scientifiques de plus en plus nombreux considèrent que l’univers est de nature fractale et holographique.


“La manière dont l’homme envisage la globalité, c’est-à-dire sa vision du monde générale, est fondamentale pour le fonctionnement global de l’esprit humain. S’il envisage la globalité comme étant constituée de fragments indépendants, alors c’est ainsi que son esprit aura tendance à fonctionner. En revanche, s’il peut tout inclure de manière cohérente et harmonieuse dans un ensemble non divisé, ininterrompu et sans frontière (car chaque frontière est une division ou une cassure), alors son esprit aura tendance à se déplacer de manière similaire, et de cela découlera une action ordonnée à l’intérieur du tout.”


David Bohm, La Plénitude de l’univers


Bien que le concept général d’un univers holistique soit absolument correct, et que c’est ainsi que nous voulons commencer à visualiser notre monde, le Tout n’est pas dénué de frontières, en ce sens qu’il est constitué de nombres entiers discrets de paquets d’énergie. Cependant, chaque limite marque la fin d’une région et le début d’une nouvelle région intégrée dans une série infinie de frontières unifiant le Tout.

Nassim Haramein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *