Archives par mot-clé : culpabilité

« Femme désirée, femme désirante », du Dr Danièle Flaumenbaum

Couverture du livre "Femme désirée, femme désirante" du Dr Danièle Flaumenbaum.

Se comprendre enfin à sa place dans sa « lignée des femmes »

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai conseillé la lecture de ce petite grand livre essentiel à la compréhension de ce qu’est être femme. Je l’ai conseillé à des ami·e·s, à des consultant·e·s, chaque fois que, face à un mal-être semblant « avoir toujours été là », apparaissait en filigrane une lignée de femme particulièrement marquante parce que chargée de « devoirs », de secrets et d’histoires, de responsabilités réelles ou fantasmées, d’interdits et de violences physiques et/ou morales.

Gag : Si j’étais payé au pourcentage des recommandations, ce livre serait mon meilleur gagne pain. De loin.

Mais non. Je le conseille juste très fréquemment. Chaque fois que j’en avais un exemplaire dans ma bibliothèque, je l’ai prêté (donné). Et racheté autant de fois.

Une majorité de femmes souffrent – souvent sans le savoir – de ne pas avoir la vie sexuelle qu’elles souhaitent : être à l’aise avec les sensations, pouvoir les ajuster à celles du partenaire, bénéficier ainsi des vertus reconstituantes du partage amoureux.

Au croisement de la gynécologie, de la médecine chinoise, de la psychanalyse et de l’approche transgénérationnelle, le docteur Flaumenbaum, gynécologue et acupunctrice, s’appuie sur plus de trente ans d’expérience pour expliquer comment les femmes d’aujourd’hui construisent leur sexualité, la place qu’y tient la mère, pourquoi le plaisir ou même le désir sont si peu souvent au rendez-vous et comment faire pour y remédier.

« Un livre qui devrait revigorer les hommes et dynamiser les femmes« , conclue l’éditeur en 4e de couverture. Un livre que toutes les femmes devraient avoir lu pour, au moins une fois, en discuter avec leur mère et le conseiller avec ferveur à toutes leurs filles, même et surtout adolescentes. Un livre que les femmes devraient aussi tendre à leurs conjoints : « Tiens, lis ça et on reparle de nous deux après. » Un cadeau à se faire à soi et à toutes celles et ceux qu’on aime.